fbpx
What
image
  • Appartamenti
  • Area di sosta Camper
  • imageArte e Cultura
  • Bed & Breakfast
  • Borghi
  • Cantine
  • Caseificio
  • imageCastelli
  • imageChiese e Monasteri
  • Divertimenti
  • Guide Turistiche
  • imageHotel e Bed & Breakfast
  • Isole
  • imageLaghi
  • imageMercatini e Mercati Storici
  • Monumenti
  • Museo
  • Natura
  • Negozio di specialità alimentari
  • imagePalazzi storici
  • imageParchi Archeologici
  • imageParchi e Riserve
  • imagePesce
  • imagePiazze e Vie Storiche
  • Pinserie
  • imagePizzerie
  • imagePub
  • Rifugio
  • imageRistoranti
  • imageShop
  • imageSpiagge
  • imageSushi
  • Teatri
  • imageTours
  • Trekking trails
Where
image
image

Agrigento

Au cours de son histoire millénaire, la ville a eu quatre noms dont (pour les Normands) “Girgenti”, qui est resté le nom officiel de la ville jusqu’en 1927. Pendant le fascisme, il a été choisi d’italianiser le nom attribué à la ville pendant le domaine romain (c’est-à-dire Agrigente) et de l’appeler Agrigente.

La ville a été fondée en 581 av. par quelques habitants de Gela originaires des îles de Rhodes et de Crète, avec le nom d’Akragas. Initialement s’établit la tyrannie des Phalarides (570-554 av. J.-C.) qui se caractérisa par une politique d’expansion vers l’intérieur, la fortification des murailles et l’embellissement de la ville.

Le développement maximal fut atteint avec Terone (488-471 av. J.-C.), sous la tyrannie de laquelle la ville comptait entre 100 000 et 200 000 habitants et son territoire s’étendit jusqu’à la côte nord de la Sicile. Akragas a réussi à vaincre Carthage à plusieurs reprises pendant la guerre pour le contrôle du détroit de Sicile.

Après la mort de Théron, un régime démocratique commença enfin (471-406 av. J.-C.) ; il fut établi par le philosophe Empédocle, par la manière dont il refusa le pouvoir que lui offrit plusieurs fois le peuple lui-même. Durant cette période on assiste à l’immense construction de temples et à une grande prospérité économique que malheureusement en 406 avant JC, les Carthaginois menés par Hannibal, détruisirent lorsqu’ils envahirent la ville, la rasant littéralement.

Le corinthien Timoléonte, en 339 av. J.-C., fut celui qui reconstruisit la ville. En 210 av. J.-C. avec la deuxième guerre punique, la ville passa sous le contrôle de l’empire romain.

La Vallée des Temples est le site archéologique le plus important et le plus grand du monde ; pensez simplement que le temple de Zeus Olympien était le plus grand temple de toute la Magna Grecia ! Sur le site se trouvent dix temples d’ordre dorique, trois sanctuaires, plusieurs nécropoles, des ouvrages hydrauliques, des fortifications, deux Agora (inférieure et supérieure), ainsi qu’un Olympeion et un Bouleuterion (c’est-à-dire une salle du conseil).

X